Le Cabinet

Fondation Jones Day

Établie en 1987, la Fondation Jones Day est une organisation à but non lucratif créée par les avocats et les employés de Jones Day. La Fondation a pour mission de soutenir financièrement des initiatives en faveur de la promotion de l’État de droit dans les pays émergents ainsi que de la recherche et de l’innovation au sein des universités, dans le domaine médical et dans le monde des arts. Elle soutient également des initiatives pour l’amélioration des conditions de vie des populations démunies (en particulier les enfants et les femmes) et l’assistance aux victimes de catastrophes naturelles et autres sinistres à travers le monde.

Au cours des dernières années, la Fondation a notamment versé des subventions aux organismes suivants :

  • Hands Together : fonds en faveur de la reconstruction d’un terrain de football dans les quartiers défavorisés de Port-au-Prince, à Haïti.
  • Bingham Centre for the Rule of Law : fonds en faveur du développement du projet Global Rule of Law Exchange, en partenariat avec le Bingham Centre, pour promouvoir l’État de droit dans le monde entier.
  • Université de Pékin : fonds pour la création du Peking University – Jones Day Institute for Globalization and Rule of Law, afin d’encourager l’étude de l’impact de l’État de droit sur l’avancement économique.
  • One Fund Boston : fonds pour venir en aide aux victimes du double attentat du marathon de Boston et leurs familles.
  • New York Police Athletic League (PAL) : fonds pour la reconstruction de plusieurs centres de loisirs pour la jeunesse dévastés par l’ouragan Sandy.
  • Université Johns Hopkins : fonds pour le Kimmel Cancer Center.
  • Holy Cross International, Inc. : fonds destinés à la création d’un campus pour le Holy Cross College à Agartala, en Inde.
  • Université de Pékin : financement du Jones Day Chair Professorship for Globalization and Rule of Law, chaire professorale visant à soutenir l’Université dans ses efforts pour recruter et retenir des universitaires de classe mondiale.
  • Centre national pour les droits civiques et humains : fonds pour parrainer l’exposition permanente « What Are Human Rights », ouverte à Atlanta en 2014.
  • Fonds pour l’avenir des enfants victimes du séisme de la côte Pacifique du Tōhoku au Japon : fonds destinés à assurer l’avenir éducatif des enfants ayant perdu leurs parents lors du séisme de la côte Pacifique du Tōhoku au Japon.
  • Room to Read : fonds pour la construction de bibliothèques et la publication de milliers d’exemplaires d’ouvrages pour enfants en langue locale.
  • Singapore Management University : financement du Jones Day Professorship of Commercial Law pour favoriser le développement du droit commercial à Singapour.
  • Hands Together, Inc. : fonds pour participer à la reconstruction du campus St Ann dans les bidonvilles de la Cité Soleil à Port-au-Prince, à Haïti.
  • Hope for a Healthier Humanity : fonds en faveur d’un programme de développement du logement et de l’éducation dans une zone lourdement sinistrée par l’ouragan Mitch au Honduras.
  • Mentor Teacher Brother : fonds pour la reconstruction d’un immeuble destiné au logement de jeunes et la mise en œuvre de programmes de mentorat à Chicago.
  • Avocats sans frontières : fonds pour la mise en œuvre d’un programme de formation des avocats au Kenya.
  • Wounded Warrior Project : fonds au profit des soldats grièvement blessés.

Le Cabinet Jones Day est né d’un partenariat formé en 1893 par le juge Edwin J. Blandin et William Lowe Rice, deux éminents avocats de Cleveland (Ohio) aux Etats-Unis. Le juge Blandin était réputé pour son habileté juridique et ses talents d’orateur. William Rice, quant à lui, était reconnu pour son sens aigu des affaires et son esprit entrepreneurial. Ensemble ils ont pris une décision particulièrement cruciale, celle d’engager Frank Hadley Ginn, leur premier collaborateur. Ce dernier contribuera de manière décisive au développement du Cabinet et sera à l’origine de l’instauration d’un système de gouvernance unique avec sa tête un Managing Partner (associé président du Cabinet), ce qui a permis l’émergence de ce que nous pensons être une entité juridique mondiale unique

1893 : Création de Blandin & Rice, Cleveland, Ohio 

1946 : Ouverture du bureau de Washington, D.C. – première expansion au-delà de l’Ohio

1948 : John W. Reavis devient Managing Partner 

1967 : Fusion du bureau de Washington, D.C. avec Pogue & Neal

1970 : Surrey & Morse ouvre des bureaux à New York, Paris et Londres ; une fusion en fait les premiers bureaux de Jones Day à l'étranger en 1986 

1973 : Ouverture du bureau de Los Angeles – le premier sur la côte Ouest 

1975 : Allen C. Holmes devient Managing Partner 

1980 : Ouverture du bureau de Columbus 

1981 : Ouverture du bureau de Dallas 

1985 : Richard W. Pogue devient Managing Partner 

1985 : Ouverture du bureau d’Irvine 

1986 : Ouverture du bureau de Hong Kong 

1987 : Ouverture du bureau de Chicago 

1989 : Fusion avec le cabinet Hansell & Post d’Atlanta ; ouverture des bureaux de Pittsburgh, Tokyo et Bruxelles 

1990 : Ouverture du bureau de Taipei 

1991 : Ouverture du bureau de Francfort 

1993 : Patrick F. McCartan devient Managing Partner 

1998 : Ouverture du bureau de Sydney 

1999 : Ouverture du bureau de Shanghai 

2000 : Ouverture des bureaux de Madrid et de la Silicon Valley 

2001 : Fusion avec le cabinet Showa et développement du bureau de Tokyo ; ouverture des bureaux de Houston, Singapour et Milan 

2003 : Stephen J. Brogan devient Managing Partner 

2003 : La fusion avec le cabinet londonien Gouldens renforce la présence du Cabinet en Europe ; ouverture des bureaux de San Francisco, Munich et Pékin 

2004 : Des avocats du cabinet new-yorkais spécialisé en propriété intellectuelle Pennie & Edmonds rejoignent Jones Day ; ouverture des bureaux de San Diego et Moscou 

2009 : La fusion avec le cabinet De Ovando y Martínez del Campo, S.C. à Mexico et l’ouverture du bureau de Dubaï renforcent la présence du Cabinet en Amérique latine et au Moyen-Orient

2011 : Ouverture le 1er janvier du bureau de Boston, le premier bureau du Cabinet en Nouvelle-Angleterre ; ouverture du bureau de Riyad le 1er janvier ; ouverture du bureau de São Paulo, le premier de Jones Day en Amérique du Sud ; Jones Day étend son empreinte en Arabie saoudite, avec l’ouverture d’un bureau à Al Khobar plus tard dans l’année

2012 : Ouverture du bureau de Düsseldorf, qui renforce la présence de Jones Day en Allemagne avec trois bureaux 

2013 : Ouverture du bureau d’Amsterdam le 1er février, et du bureau de Miami le 9 mai. L’Inde, qui est une nouvelle pratique à partir du 9 mai, compte comme un bureau

2014 : Ouverture du bureau de Perth le 1er avril

2015 : Ouverture du bureau de Détroit le 1er juillet

2016 : Ouverture du bureau de Brisbane le 1er février ; ouverture du bureau de Minneapolis le 6 juin

2018 : Ouverture du bureau de Melbourne

Notre engagement auprès de nos clients a régulièrement valu à notre Cabinet d’être classé « N° 1 en service client » par le BTI Consulting Group, une organisation spécialisée dans l’évaluation de la satisfaction client en matière de services juridiques. Ce classement annuel est basé sur des entretiens individuels indépendants réalisés auprès de plus de 300 directeurs juridiques d’entreprises du Fortune 1000.

Jones Day est le seul cabinet à occuper la tête du classement année après année – notre palmarès reste inégalé. Depuis que le BTI a créé un classement du meilleur service client en 2001, Jones Day est arrivé en tête de ce classement à dix reprises, y compris en 2018. Grâce à cette constance , le Cabinet figure dans l’élite du « Client Service Hall of Fame » du BTI. En 2018, Jones Day devient le premier cabinet depuis la création de ce classement à remporter pour la deuxième année consécutive le titre de « Best of the Best » dans les 17 catégories qui définissent un service client d’excellence. Ces catégories sont les suivantes :

  • Sens de l'engagement
  • Écoute client
  • Connaissance de l’industrie du client
  • Rapport qualité prix
  • Compétences juridiques
  • Services de qualité
  • Atteinte des objectifs du client
  • Suivi de la relation client
  • Flexibilité et réactivité
  • Gestion des imprévus
  • Gamme complète des services
  • Accompagnement sur la conduite des affaires
  • Notoriété
  • Communication avec le client
  • Partage des ressources
  • Anticipation des besoins du client
  • Approche innovante
Réputation d’excellence pour l’ensemble du Cabinet 
Notre engagement d’offrir à chaque client le meilleur de nos compétences a porté ses fruits et nous a permis, au fil des ans, d’obtenir de nombreuses distinctions ainsi que la reconnaissance des secteurs d’activité dans lesquels nous intervenons :

Reconnu comme « Leader en contentieux »
Source : BTI Litigation Outlook 2019, sur la base d’entretiens auprès de sociétés du Fortune 100 (2019)

« Meilleur département contentieux de l’année »
The American Lawyer (2018)

N° 1 en fusions-acquisitions (en volume) au niveau mondial chaque trimestre depuis 2000

Bloomberg, Thomson Reuters (2017)

Chambers Global 

106 pratiques nationales et régionales classées, dont neuf reconnues au niveau mondial (2018)

Chambers Europe 

68 pratiques classées au niveau national, dont 11 reconnues au niveau pan-européen (2018)

Chambers USA 
85 pratiques classées, dont 22 reconnues au niveau national, avec en Band 1 les pratiques Droit de la concurrence, Restructuration, Droit social et Droit de la distribution (2018)

Chambers Asia-Pacific
57 pratiques classées au niveau national, dont six reconnues à l'échelle régionale (2018)

Chambers Latin America
5 pratiques classées parmi les meilleures d’Amérique latine et 10 parmi les meilleures du Mexique. 22 avocats de Jones Day ont également reçu une distinction (2019)

U.S. News – Best Lawyers®, enquête « Meilleurs cabinets d’avocats » 

32 pratiques de Jones Day classées « National Tier 1 » et classement en « Cabinet d’avocats de l’année » dans les catégories « Contentieux–droit de la concurrence » et « Restructuration » (2018)

Nommé parmi les cinq premiers cabinets du classement « Global Elite » en droit de la concurrence 

Cité chaque année depuis sa création en 2007 dans le Top 5 du classement « Global Elite » du Global Competition Review (2018)

Classé parmi les 10 meilleurs cabinets d’avocats d’affaires

Jones Day est classé chaque année depuis 2000 dans le Top 10 du rapport annuel Corporate Board Member/FTI Consulting qui classe les meilleurs cabinets d’avocats d’affaires (2017)

The US Legal 500 
53 pratiques classées, dont 13 parmi les meilleures (2018)

National Law Journal « Appellate Hot List »
Primé par le NLJ pour la septième année consécutive (2018)

Law360, cité « Pratiques de l’année » 

Les pratiques Contentieux et Contentieux pénal des affaires de Jones Day reconnues comme « Pratiques de l’année » par Law360 (2018)

Acritas U.S., Law Firm Brand Index 
N°1 en image de marque parmi les cabinets d’avocats aux États-Unis selon les critères suivants : « Notoriété de la marque » et « Impact de la marque » et, en particulier, « Contentieux complexe », « Fusions-acquisitions d’envergure » et « Nombre de sollicitations dans tous les domaines » (2018) 

Classement du BTI des « Cabinets d’avocats les plus recommandés » 
Classé parmi les « Cabinets d’avocats les plus recommandés par les responsables juridiques des entreprises » (2018) 

LatinFinance, gagnant du titre « Opération de private equity de l’année » 
Distinction pour le rôle de Jones Day en tant que conseil principal de Fisterra Energy dans la cession de Ventika à IEnova (2018)
*We use cookies to deliver our online services. Details of the cookies and other tracking technologies we use and instructions on how to disable them are set out in our Cookies Policy. By using this website you consent to our use of cookies.